Faciliter la création de votre Digital Twin avec l’architecture d’entreprise

Comment préparer les fondations de votre Digital Twin ?

Introduction

L’évolution des technologies est vive et permanente dans nos sociétés. Le monde entrepreneurial est toujours influencé par celles-ci et cherche à développer plus rapidement et efficacement des produits et services.

L’entreprise est en constante évolution et l’essor de l’industrie 4.0 est accompagné par l’émergence de nouveaux concepts dont le Digital Twin. Nous allons en parler plus en détail mais nous pouvons résumer en quelques mots que le Digital Twin est l’imitation numérique d’un actif de l’organisation.

Des disciplines déjà existantes facilitent la mise en place du Digital Twin : l’Architecture d’Entreprise en fait partie. Vous souhaitez initialiser un Digital Twin au sein de votre entreprise ou vous vous demandez comment l’Architecture d’Entreprise peut faciliter la mise en œuvre du Digital Twin ? Alors cet article est fait pour vous !

1) Les bénéfices de l’architecture d’entreprise à la préparation du Digital Twin

Pour débuter, nous allons découvrir ensemble deux exemples de réponses qu’offre l’architecture d’entreprise à la préparation du Digital Twin et ses bénéfices avant d’expliquer précisément de quoi est constitué ce dernier.

La gestion organisationnelle avec une cartographie des processus

Une cartographie des processus décrit le comportement de l’entreprise. Elle affiche avec une représentation unique, la manière dont l’entreprise s’articule depuis l’identification de son marché jusqu’au client final. Concrètement, la cartographie des processus d’une entreprise est une représentation graphique de tous les processus liés entre eux par des liens logiques d’informations, de matière ou de production.

De ce fait, les cartes réalisées, qui sont en premiers lieux statiques deviennent dynamiques lorsqu’elles sont alimentées de manière continue par des données. Pour ce faire, il est nécessaire d’utiliser des indicateurs de performance tels que les temps passés, les ressources consommées, etc.

Ainsi, il est possible d’associer à cette cartographie des jauges, compteurs, histogrammes, camemberts provenant du monitoring ou de la surveillance des interactions utilisateurs/processus. L’avantage est que ces indicateurs sont alimentés en temps réel et donnent une représentation fidèle de l’entreprise.

Il en résulte un jumeau numérique modélisant certaines composantes de l’organisation. Ce jumeau peut exploiter des codes couleurs (vert, orange, rouge) liés aux valeurs d’indicateurs et constitue un véritable tableau de bord offrant aux entreprises une vision pouvant comprendre des informations matérielles, organisationnelles, financières et relevant des ressources humaines afin de donner cette capacité de veille et de prédiction tant recherchée dans le monde de l’entreprise.

Cartographie des processus

La gestion de l’obsolescence et la dette technique

Une vue du parc applicatif d’une entreprise est un axe d’analyse nécessaire pour maîtriser l’obsolescence du SI. Une cartographie applicative met en avant l’ensemble ou une partie du patrimoine technique d’une entreprise.

La mise en perspective des cartographies s’obtient par la superposition d’indicateurs colorés sur la dette technique, son coût, la nature de l’obsolescence, etc. Par exemple, la couleur verte met en lumière les applications pour lesquelles l’obsolescence est non critique et dont l’effort sera moindre pour la résoudre.

Il est également possible de mettre en avant certains éléments tels que la sécurité applicative, la performance, la portabilité afin de mieux gérer la dette technique d’une entreprise.

Ce travail permet la création d’un jumeau numérique du parc applicatif valorisant dynamiquement les priorités de gestion d’obsolescence des applications. L’organisation anticipe ainsi l’obsolescence de certaines applications ou composants et peut donc prévoir les ressources nécessaires à leurs résolutions. Cela peut prendre la forme de projets futurs pour les redéveloppements d’applications lorsque le code est trop ancien ou la mise à jour de certains serveurs.

Ce jumeau numérique au niveau de la dette technique est donc une véritable aide à la décision sur les investissements à mettre en œuvre à terme ; en l’espèce, l’architecture d’entreprise a facilité sa mise en œuvre via la modélisation du patrimoine technique de l’organisation en amont.

2) Le Digital Twin c’est quoi ?

Le suspense n’a que trop duré, le terme « Digital Twin » traduit d’une manière globale tout jumeau numérique de ce qui demeure dans le monde réel : ressources physiques, processus, ou encore systèmes. Il s’agit de l’imitation d’un actif de l’organisation au travers d’un dispositif numérique permettant le recueil des données, les analyses et la communication des résultats obtenus. La technologie du Digital Twin propose un large éventail de possibilités tel que l’optimisation des performances d’un produit, d’un service, ou bien du fonctionnement global d’une entreprise.

La mise en place d’un Digital Twin représente un véritable gain concurrentiel pour une entreprise puisque celle-ci va ainsi pouvoir, entre autres, améliorer ses produits, améliorer ses chaines de productions, appliquer une maintenance préventive, économiser des coûts, optimiser sa sécurité au niveau SI et ses prises de décisions.

Les étapes pour créer un Digital Twin sont détaillées de la manière suivante :

a) Cartographier l’entreprise : la modélisation des processus métiers, du patrimoine SI, des données au sein d’un même outil, d’une même plateforme va simplifier la création du Digital Twin d’une organisation puisqu’il suffira à l’organisation de reprendre ces modèles et de les alimenter avec des données pour rendre ces cartographies plus « vivantes » et actualisées.

b) Identifier les indicateurs clés de performance : définir le périmètre quantitatif des données est indispensable afin que celles-ci correspondent aux objectifs que l’organisation a fixés. Ces indicateurs alimenteront le futur jumeau numérique avec des données pertinentes.

c) Réaliser et analyser l’exploration des données : l’intégration des données est la finalisation de la création du Digital Twin de l’entreprise. Pour cela, des API d’importation des données sont utilisées en connexion aux solutions SI concernées permettant l’analyse constante des données.

L’Architecture d’Entreprise favorise l’initialisation d’un Digital Twin avec la cartographie de l’entreprise. En effet, elle produit des représentations modélisant plusieurs axes de l’organisation afin de comprendre cette dernière en détail. Ces modèles réalisés par les architectes d’entreprise édifient des fonds de carte propices à l’élaboration de jumeaux numériques graphiques et visuels.

3) L’Architecture d’Entreprise, terrain propice au Digital Twin

Rappelons que l’Architecture d’Entreprise répond aux besoins de transformations du SI et de son pilotage. Dans le contexte sociétal actuel, les entreprises vivent sans cesse des changements issus de la réglementation, des fusions, de l’internalisation, des nouveaux produits et services, des relations avec les clients. De ce fait, les évolutions du SI des entreprises sont un facteur clé de réussite.

Et donc en quoi l’Architecture d’Entreprise favorise-t-elle la création du Digital Twin ?

L’Architecture d’Entreprise facilite la création du Digital Twin, car cette discipline induit une production d’architectures, de cartographies, de processus, de schémas directeurs. Elle permet de créer naturellement un « jumeau statique et théorique » de l’organisation qui comprend plusieurs axes : métier, donnée, applicative et technique.

Exemple d’Architecture d’Entreprise

Vous trouverez ci-dessous les différents types d’architecture qui peuvent être définis au sein d’une entreprise :

  • L’architecture métier s’occupe de modéliser le périmètre métier d’une entreprise en incluant les processus métiers, les activités, l’organisation et les acteurs. Ainsi, l’architecture métier a pour objectif de tracer les nouveaux processus et structure en phase avec les objectifs métiers de l’entreprise et avec la recherche d’innovation.
  • L’architecture des données ou data produit, distribue les données pertinentes aux personnes qui en ont besoin au bon moment et les aide à les comprendre. Cette architecture est également utile à la définition des indicateurs clés de performance lors de la création du Digital Twin.
  • L’architecture applicative couvre l’ensemble des applications qui composent la partie informatisée du système d’information. Elle coïncide avec la traduction des besoins métiers en fonctionnalités logicielles et se concentre sur les échanges informatisés.
  • L’architecture technique structure les solutions d’infrastructure technique du SI. Elle décrit et organise les différents moyens matériels (serveur, poste client, etc.), les logiciels de base (système d’exploitation, SGBD, etc.), et les moyens de communication (réseaux, middleware, etc.).

Il est donc possible d’utiliser les différents artefacts de ces architectures pour poser les fondations nécessaires à la création du Digital Twin. Durant ce processus, il est nécessaire de reprendre certaines cartographies et de les alimenter avec des données réelles afin de créer un jumeau numérique dynamique et plus proche de la réalité.

Conclusion

A l’issue de cet article, nous avons vu ensemble que le Digital Twin est une réponse face au contexte fortement concurrentiel actuellement pour les entreprises, et nous sommes convaincus que l’Architecture d’Entreprise peut en faciliter la création au travers des différentes modélisations possibles de l’entreprise qu’elle offre et de la diversité de ses axes d’analyse. Convaincu ? Alors il est temps de passer de la théorie à la pratique !

Alexandre Anchier
Consultant en Architecture d’Entreprise
Pramana

--

--

Designing The Digital World — Data Governance, Enterprise Architecture — more on pramana.fr and on LinkedIn

Love podcasts or audiobooks? Learn on the go with our new app.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store
Pramana

Pramana

118 Followers

Designing The Digital World — Data Governance, Enterprise Architecture — more on pramana.fr and on LinkedIn